23 septembre 2010
Skoda Yeti

Skoda Yeti

La terrible ...

Essai de voitures | Attention! La Yeti est déchaînée! La Yeti a été vue pour la première fois dans l'environnement boisé de Ljubljana (Slovénie). La Yeti combine l'ADN d'une voiture de terrain avec l'entêtement d'une Skoda. Ce SUV compacte a son habitat sur et surtout en dehors des pistes frayées, et a même été signalé en ville. Autozine partait en expédition et capturait la Yeti pour une ample examination.
 

Regardez la Yeti droit dans les yeux. Voyez-vous ce sourire? Voulez-vous aussi un tel rire sur le visage? Montez alors pour un parcours de test. Beaucoup choisissent une SUV pour l'espace et cela, la Yeti l'offre avec une abondance surprenante.

Espace

Bien que la Yeti ait l'air compacte, la voiture se trouve en fait sur le châssis d'une Octavia et offre par conséquent autant d'espace à l'intérieur. La grande différence est que la Yeti est une voiture haute, ce qui signifie un accès simple et un bel aperçu du trafic. Parce que le conducteur est assis relativement bas, la Yeti ne donne pas au conducteur le sentiment typique d'un SUV de conduire une machine puissante.

Skoda Yeti

Le tableau de bord de la Yeti semble être directement repris de la société mère Volkswagen. Une voiture qui a été dessinée tellement originallement à l'extérieur, revendique un intérieur au moins aussi entêté et ici la Yeti fait une petite bourde.

Même si le siège avant se trouve loin en arrière, il reste sur l'arrière-banc suffisamment d'espace tête et jambes pour les adultes. L'arrière-banc consiste en fait en trois sièges non fixés qui glissent sur des railsover rails (en termes Skoda, cela s'appelle "VarioFlex"). Dépendamment de la situation il est possible d'opter pour plus d'espace jambes à l'arrière ou justement pour plus d'espace bagage.

L'espace bagage est importuné par un seuil de soulèvement important, mais cela est compensé partiellement par le volume énorme. De plus, l'espace coffre est doté d'outils pratiques avec lesquels l'espace disponible est facilement repartissable.

Skoda Yeti

Moteurs

Tandis que d'autres SUVs impressionnent avec une taille énorme et des moteurs surdimensionnés correspondants, Skoda opte pour une toute autre approche. La Yeti n'est pas faite pour impressionner les autres, mais pour jouir soi-même. Cela devient surtout évident aves le moteur "1.2 TSI". Ceci est le moteur le plus léger avec lequel la Yeti peut être livrée, et en même temps le plus mignon. Grâce à une technique intelligente, on extrait d'un volume de moteur inhabituellement petit malgré tout pleinement de la puissance (105 pk / 175 Nm), tandis que la consommation rest modeste.

Pour achever le plaisir, la voiture de test est exécutée avec une boîte à vitesses soi-disant "DSG". Ceci est une boîte automatique qui le rend également possible d'embrayer soi-même. De plus, avec cette boîte automatique la Yeti est plus économe et plus rapide que la version à embrayage manuel!

Cette dernière génération de DSG compte sept vitesses, grâce à quoi un rapport idéal est disponible dans chaque situation et la puissance peut être utilisée de façon optimale. En ville, la "Yeti 1.2 TSI DSG" est par conséquent vive et avide, sur l'autoroute justement économe et silentieuse. Dès 130 km/h il devient apprarent que ceci est le moteur de base, au-delà de cette vitesse la capacité de sprinter est minimale.

Skoda Yeti

Comportement de route

Grâce à la construction compacte, la Yeti est clairement dynamique pour un SUV. Avec le moteur poids léger 1.2 dans le logement en cave, ce sentiment est encore amplifié. À cause de la hauteur considérable, la Yeti penche incontestablement dans le virage, mais le châssis astucieux assure que le conducteur sent clairement où se trouvent les limites. De plus, la Yeti a un caractère provocateur, grâce à quoi ce SUV procure un plaisir de conduite sans précédent. Cette Yeti n'est pas une brute, mais justement un athlète à la physionomie svelte!

Skoda Yeti

Propulsion à quatre roues

Quand la Yeti est dotée de moteurs plus forts, la voiture est nettement plus rapide en ligne droite. Parce que les moteurs ont plus facile à produire des performances, ils donnent à la Yeti un sentiment plus adulte, mais moins enjoué. Seuls les moteurs plus lourds peuvent être combinés avec la propulsion à quatre roues et dans ce cas, la Yeti montre encore un talent.

Bien que la Yeti ne soit pas intentionnée à être une voiture de terrain pour croiser des déserts ou pour maîtriser des jungles, cette Skoda offre beaucoup plus que seulement une apparence costaude. La "Yeti 4x4" est dotée d'une propulsion à quatre roues permanente et d'outils électroniques divers pour faciliter la conduite sur terrain.

Skoda Yeti

Off-road

Ceux-ci sont activés par pression sur le bouton "Off road". La réaction sur l'accélérateur devient alors moins directe, ce qui permet un dosage exact de la puissance.

L'aide à la descente le rend possible de descendre de façon sûre des pentes très raides, sans une boîte à vitesses spéciale (entendez: chère) avec soi-disant "gearing réduit" comme chez les voitures de terrain traditionnelles. Une aide à la descente électronique n'est pas unique, mais celle de Skoda est juste un rien plus intelligente. La Yeti descend au neutre, mais quand l'accélérateur est appuyé, la voiture accélère quand même (grâce à un freinage réduit).

Pour rendre la montée plus facile, la Yeti bloque les freins durant deux secondes afin de prévenir la voiture de rouler en arrière. L'ordinateur limite le régime au neutre jusqu'à 2.500 tours par minute, de sorte qu'aucun risque n'existe de brûler les disques d'embrayage.

Skoda Yeti

Comme il convient chez une voiture de terrain, les roues sont montées dans les coins extrêmes et la porte à faux avant et arrière est minimale. De plus, la Yeti a une grande liberté de sol (18 cm). Le châssis est, juste comme sur la voie publique, facile à sentir et par conséquent le conducteur sait, également sur le terrain, immédiatement de quoi la Yeti est capable. Et c'est tellement beaucoup, que cette Skoda envoie baldinguer même les SUVs plus chers. Cela ne peut pas manquer: maintenant, vous avez exactement le même sourire sur le visage que la voiture même!

Conclusion

Autozine a capturé la première Yeti dans les bois de Slovénie et c'était une prise de connaissance instructive. Recherche montre que la Yeti, à l'encontre de ce que ne fait croire son nom et réputation, n'est pas une despote. Parmi les SUVs surdimensionnés et dévoreurs d'essence qui sont surtout construits pour impressionner les autres, la Yeti est un soulagement.

Tout à fait selon la tradition de la marque, cette Skoda est, sur beaucoup de points, plus intelligente que le reste. Notamment le moteur "1.2 TSI" fait de la Yeti une voiture aux performances exquises qui malgré cela consomme le carburant de façon économe. Grâce à la construction compacte, ceci est une voiture dynamique qui offre partout pleinement de plaisir de conduite. En ville, ce SUV compacte est plus pratique que beaucoup de concurrents, sur le terrain, la Yeti bat même des voitures qui coûtent un multiple!

Bref: la Yeti n'est pas un homme des neiges terrible, mais bien une voiture terriblement mignonne!

plus
  • Très capable off-road
  • Esthétique réussie
  • Sans encombre et économe on-road
min
  • Intérieur sobre/sans fantaisie
  • Voiture de test pas exempt de craquement
  • Seuil de soulévement important de l'espace bagage