16 juin 2010
Fiat 500

Fiat 500

Chouchou du public

Essai de voitures | Fiat espérait beaucoup de la nouvelle 500. Mais la réalité a dépassé les attentes les plus audacieuses. Une présentation en grandes pompes dans le berceau de la marque a sonné le départ d'un succès commercial sans précédent. La voiture est maintenant prête pour un premier test complet. La nouvelle Fiat 500 est-elle vraiment si merveilleuse ou doit-elle uniquement son succès à l'image?
 

Au beau milieu de la route, un voiture freine sec. La catastrophe ambulante descend du véhicule et sort un portable. La Fiat 500 a été repérée et il faut une photo. Dans les embouteillages, on salue le conducteur à plusieurs reprises d'un clin d'oeil amical et on croise les doigts d'un air complice. À la station service, une caissière quitte même son poste pour venir voir la 500. En moins de temps qui ne faut pour le dire, la nouvelle Fiat 500 a séduit le public.

Nostalgie

L'aspect extérieur n'explique pas à lui seul l'origine du charme de la voiture. Naturellement, la nouvelle Fiat 500 est une réincarnation esthétiquement réussie du modèle légendaire de l'époque. Mais il y a plus. La nouvelle Fiat 500 se veut personnalisable dans les moindres détails, de sorte que chacun peut configurer sa propre 500.

Un ruban aux couleurs de l'Italie traverse le capot et se prolonge sur le toit de la voiture d'essai. On retrouve les trois couleurs au dessus des feux clignotants et des tapis de sol. Le tableau de bord et les panneaux de portes sont réalisés dans la même teinte brune que les sièges mi-cuir.La surimpression de la clé de contact peut même s'accorder aux goûts de l'acheteur.

Fiat 500

Modernite

Bien que l'extérieur présente de nombreuses similitudes avec son ancêtre, l'intérieur se confine dans le rétro. La structure du tableau de bord est complètement différente de celle de l'ancienne 500. L'ambiance change également. Si on reste autant que possible accrochés aux couleurs et motifs incontournables des années 60, lLa voiture d'essai répond vraiment aux attentes de l'homme moderne : airco, vitres à commande électrique et ordinateur de bord sont présents.

En option, on découvre le système "Blue & Me", qui assure la connexion du téléphone portable et du lecteur MP3 à la voiture. Le téléphone et la voiture se retrouvent simplement l'une autre via la connectivité Bluetooth dès que la commande vocale a été activée. Plusieurs langues sont programmables. Les SMS sont lus à haute voix par l'ordinateur.

Fiat 500

Le branchement de l'iPod n'est absolument pas fonctionnel."Blue & Me" a été développé par Microsoft et cette dernière ne veut rien avoir à faire avec les produits de son concurrent Apple. Les fichiers MP3 sur clé USB ou CD quant à eux peuvent être lus sans aucun problème. Le son émanant du système audio est très respectable pour une voiture de ce segment.

L'espace

Contrairement aux premiers échos, la 500 n'est pas conçue pour trois passagers mais bien quatre. L'espace dans l'habitacle est convenable, même pour les plus grands d'entre nous. On remarque tout de même que les sièges sont relativement hauts. Le réglage en hauteur promis ne permet en réalité que de modifier l'inclinaison de l'assise du siège. Le volant est réglable uniquement en hauteur, pas en profondeur. L'espace disponible sur la banquette arrière est restreint, les enfants mesurant jusqu'à 1,50 m s'y sentent bien.

Fiat 500

On trouve peu d'espaces de rangement à l'intérieur de l'habitacle. Les quelques boîtiers qui le peuplent sont petits et non refermables. Même les porte-gobelets ne sont à même d'accueillir que des petites cannettes ou tasses. Le compartiment à bagages est, à juste titre, profond et costaud (185 litres).

Fiat 500

Sportive

Comme on s'y attendait la présentation est parfaite, mais cela tient surtout aux caractéristiques de roulage. La voiture d'essai est dotée d'un moteur essence de 1,4 litres 4 cylindres convenant à une puissance de 100 cv. Le nombre de cylindres est doublé par rapport au modèle d'antan, sans parler de la puissance! La nouvelle génération est considérablement plus grande et plus lourde, faisant que ce surplus tombe à point nommé.

Plus fort encore, aux premiers instants, la voiture réagit mollement la pédale de gaz. Une partie des 100 cv serait restée à l'écurie? La Fiat 500 avance correctement mais ça ne lui tient pas au coeur.

Heureusement, le bouton "Sport" apporte une solution. En mode "Sport", le moteur réagit plus vivement à l'accélération et les performances sont bien meilleures. Maintenant, la 500 se sent à l'aise sur autoroute. 120 km/h est régime honorable, mais elle pourrait faire mieux. On n'atteint vraiment la prétendue vitesse maximum de 182 km/h que dans les descentes, avec le vent dans le dos. Grâce à sa sixième vitesse, la 500 est extrêmement économe et agréablement silencieuse pour une voiture de cet acabit.

Fiat 500

Citadine

En ville, elle se sont comme un poisson dans l'eau. Elle est à la fois agile et dynamique. Attention tout de même aux ralentisseurs de vitesse car le nez est très bas. Alors que Fiat a pour habitude de pourvoir certains véhicules de rétroviseurs incroyablement petits pour l'extérieur, la 500 bénéficie, elle, de rétroviseurs agréablement élargis. La voiture est ainsi parfaite à l'oeil et dès les premiers instants on s'y sent comme à la maison.

Le comportement sur route n'est pas étranger non plus. La version classique de la 500 se conduite de manière incroyablement fluide, un plus pour la ville. La version "Sport" permet simplement de mieux sentir la direction, ce qui se traduit par une plus grande stabilité sur autoroute. Le châssis est rigide et rend la tenue de route (lire : la sécurité) excellente. Tout comme son illustre aînée, la nouvelle Cinquencento offre une conduite extrêmement agile et rapide en général.

Fiat 500

Conclusion

Aucun doute possible: la réincarnation de la Fiat 500 ravit tous les coeurs, même celui de ses détracteurs. Elle réussit à attirer l'attention partout où elle passe, je ne me suis moi-même jamais senti aussi populaire. À chaque arrêt, les compliments pleuvent spontanément. Tout le monde veut prendre une photo, voire s'asseoir à l'intérieur et, évidemment, savoir si les performances égalent l'esthétique.

Maintenant que la voiture est disponible pour des essais plus longs, on peut enfin répondre à cette question. La Fiat 500 roule mieux que la plupart des autres petites. La sage moteur 1,4 l essence est plus souple et plus économe que les concurrentes de la même catégorie. Le comportement sur route est excellent, les capacités de freinages exceptionnelles et la direction affûtée. Avec tout ceci dans un si bel emballage, le succès de la nouvelle Fiat 500 n'est que mérité (Ivo Kroone).

plus
  • Agile et propre
  • Image forte, formes sublimes
  • Caractéristiques de conduite excellentes
min
  • Ceintures non réglables en hauteur
  • Peu d'espace de rangement dans l'habitacle
  • Espace limité à l'arrière